Riccardi Andrea

Historien, fondateur de la Communauté de Sant’Egidio

Andrea Riccardi
#peaceispossible

Partager Sur

[1950, Rome, ITALIE].
 
Fondateur en 1968 de la Communauté de Sant'Egidio, il est un historien de l'Eglise.
 
Expert de la pensée humaniste contemporaine, il est une voix qui fait autorité sur la scène internationale. Il contribue à de nombreux périodiques et journaux, dont le Corriere della Sera. Il est un spécialiste de l'Église à l'époque moderne et contemporaine, mais aussi du phénomène religieux dans son ensemble.
 
Il a reçu de nombreux prix et récompenses, dont le prix Balzan 2004 pour l'humanité, la paix et la fraternité entre les peuples et le prix Charlemagne 2009, décerné aux personnes et institutions qui se sont particulièrement distinguées dans la promotion d'une Europe unie et la diffusion d'une culture de paix et de dialogue. Plusieurs universités lui ont décerné des diplômes honorifiques : l'Université catholique de Louvain (Belgique), le Card. Herrera - CEU à Valence (Espagne), l'Université de Georgetown à Washington (USA), l'Université d'Augsbourg (Allemagne), l'Université Jean Moulin Lyon 3 (France) ("en raison de services éminents à la paix et à l'Université").
 
Du 16 novembre 2011 au 27 avril 2013, Andrea Riccardi a été appelé à servir en tant que ministre de la Coopération internationale et de l'Intégration dans le gouvernement technique du Prof. Mario Monti. Le 22 mars 2015, il a été élu président de la Dante Alighieri Society.
 
Ses publications les plus récentes incluent : Manifeste au monde. Paolo VI all'ONU, 2015, Jaca Book ; La sorpresa di papa Francesco, 2014 Mondadori ; Mediterraneo. Cristianesimo e Islam tra coabitazione e conflitto, 2014 Guerini e Associati ; Angelo Roncalli. L'uomo dell'incontro. 2014 San Paolo, La strage dei cristiani 2015, Edizioni Laterza ; Periferie, Crisi e novità per la Chiesa, 2016 Jaca Book ; Tutto può cambiare. Conversations avec Massimo Naro, Edizioni San Paolo 2018, dans lequel il retrace les cinquante ans de son histoire et de son engagement pour Sant'Egidio.
 
Andrea Riccardi a également joué un rôle de médiateur dans plusieurs conflits et a contribué à l'instauration de la paix dans certains pays, notamment au Mozambique, au Guatemala, en Côte d'Ivoire et en Guinée. En 2003, le magazine "Time" l'a inclus dans sa liste des trente-six "héros modernes" d'Europe, qui se sont distingués par leur courage professionnel et leur engagement humanitaire.
 
En juin 2014, il a lancé un appel à la communauté internationale pour sauver la ville d'Alep, en Syrie, où les violences et les combats se poursuivent, faisant de très nombreuses victimes civiles. Regardez la vidéo
 
En reconnaissance de son engagement pour la paix, en juin 2018, il a reçu la citoyenneté d'honneur d'Assise.
 
(septembre 2018)