LE PROGRAMME - LE CRI DE LA PAIX

Prière pour la Paix

Partager Sur

Pour les détails du programme - titres des conférences - horaires - intervenants, cliquer sur la date du jour.

Programme mis à jour

17:00

interventions 

09:30

Changement climatique, crise climatique : au-delà du négationnisme, la planète crie depuis longtemps sa détresse, tandis que les événements extrêmes, qui ont depuis toujours, et de plus en plus, touché les pays les plus pauvres, sont devenus monnaie courante même dans les pays les plus riches. Sécheresse, faim, exploitation de la terre, grandes migrations, pollution, modèles de développement. La réponse sera globale ou il s’agira d’une réponse manquée.

tout lire...
interventions 

Modera

Isabelle Rosabrunetto

Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Principauté de Monaco


Juan Grabois

Fondateur de la Confédération des travailleurs de l'économie populaire (CTEP), Argentine

Michael A. Köhler

Directeur Général f.f., DG ECHO - Commission européenne

09:30

Le droit à la protection internationale des réfugiés est une grande réussite de l'ONU et du monde face aux persécutions et à la guerre. En 2022, 93 millions d'êtres humains sont des réfugiés forcés, mais 180 millions d'autres, des migrants, vivent hors de leur patrie. Les réfugiés climatiques s'y ajoutent et la frontière entre les réfugiés économiques, environnementaux, politiques et religieux est de plus en plus floue. Pourtant, les migrants ne sont pas seulement un problème pour le monde, ils peuvent aussi être une grande opportunité. Cela dépend des politiques d'accueil, de reconnaissance, d'intégration.

tout lire...
interventions 

09:30

Dans un monde fragmenté, les vies faibles sont le plus à risque. Défendre la vie de ceux qui sont plus fragiles, marginaux, peut être présenté comme un luxe insoutenable. Mais la vie elle-même est relation. On ne se la donne pas à soi-même ; elle contient l'autre, la nécessité de reconnaître l'autre, l'unité du genre humain, même en temps de guerre, même lorsque des sociétés entières sont tentées de faire des années de vie supplémentaires gagnées un problème et une "malédiction". Chaque génération est appelée à redécouvrir les énergies et les moyens de vivre avec l'autre et de donner de la dignité à la vie faible. Il n'y a pas de paix durable, après les conflits, sans une réconciliation profonde et une reconnaissance de l'autre.

tout lire...
interventions 

09:30

Dans toutes les cultures et traditions religieuses, il existe des questions sur la prière : à quoi sert-elle, qu'est-ce que c'est ? Qui est apte à prier ? La prière, comme ce qui aide le plus dans la vie, comme l'air, l'amitié, l'amour, passe inaperçue. C'est pourtant la plus grande ressource de changement dont chaque génération dispose depuis des millénaires : une force faible indispensable pour trouver les voies de la paix, qui est le nom même et unificateur de Dieu.

tout lire...
interventions 

16:30

La chute du mur de Berlin avait donné de l'espoir au monde et avait accéléré le chemin vers la formation d'une Europe unie, vers une Union en tant qu'acteur mondial majeur de la stabilité et de la paix. Les guerres n'ont pas disparu, mais se sont multipliées et la guerre en Ukraine menace, à elle seule, de perturber la mondialisation, la coopération entre les pays et les peuples et les modes de vie, entraînant ses terribles conséquences pour une grande partie de la planète, mais aussi pour les Européens. L'avenir de l'Europe et son rôle dans le monde dépendent en grande partie de sa capacité à favoriser le dialogue et les moyens de paix, même en temps de guerre.

tout lire...
interventions 

Relatori

Lucio Caracciolo

Directeur de « Limes », Italie

16:30

En ces temps où le monde et les peuples semblent perdre le goût de l'unité et où la force et la guerre gagnent du terrain comme instruments populaires de résolution des conflits, tous les croyants et les chrétiens sont concernés. L'œcuménisme et un nouveau langage de dialogue entre les chrétiens peuvent contribuer à guérir le monde des divisions et à favoriser des voies de réconciliation qui semblent impossibles, comme ce fut le cas à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pâques est le fondement de la vie chrétienne et de la résurrection du monde. Une date commune pour la célébration de Pâques aujourd'hui est possible. C'est devenu une nécessité.

tout lire...
interventions 

16:30

Dans la Bible, la Parole de Dieu est une Parole qui crée, qui réalise ce qu'elle promet et fait être. Elle n'est pas éloignée de l'histoire, elle est Parole qui fait l'histoire. L'histoire du monde n'est pas un temps linéaire et il y a des saisons où il est plus difficile de voir et d'imaginer un avenir capable d'éliminer les souffrances et les distorsions du présent : "La parole du Seigneur était rare en ce temps-là, les visions n'étaient pas fréquentes" (I Sam 3,1). Dans la Parole de Dieu, il y a aussi le secret de ne pas se laisser écraser par le présent et de générer un avenir avec l'imagination de Dieu et son amitié pour chaque femme et chaque homme.

tout lire...
interventions 

16:30

Les religions ont été utilisées à de nombreuses époques, et récemment aussi, pour faire la guerre et soutenir la guerre, en les vidant, en les caricaturant, en utilisant les mots religieux pour la haine et l'élimination de l'autre. Cela se passe dans des endroits précis du monde, ainsi que dans le cœur de nombreuses personnes. Mais les religions peuvent être, lorsqu'elles entrent au plus profond d'elles-mêmes, l’eau pour éteindre les feux des divisions et des déformations qui nous empêchent de voir nos frères et sœurs dans les autres. A l'heure de la poussée des divisions politiques, ethniques, sociales, de la résurgence des nationalismes agressifs, les religions peuvent aider à redécouvrir ce qui unit plutôt que ce qui divise. C’est une nouvelle responsabilité pour la paix.

tout lire...
interventions 

16:30

Au plus fort de la guerre froide et de la renaissance de nombreux pays du monde après la Seconde Guerre mondiale, 17 ans après les bombes d'Hiroshima et de Nagasaki, au plus fort de la décolonisation qui a progressivement émancipé l'Afrique de siècles de colonialisme européen, la "crise de Cuba" a mis le monde face au risque concret de guerre nucléaire et d'autodestruction. Les protagonistes portaient les noms de Nikita Khroutchev, John F. Kennedy, le pape Jean XXIII. Les risques implicites d'une escalade qui renvoie à sa propre opinion publique et aux logiques politiques avant le bien suprême de la sécurité et de la paix pour tous, la possibilité d'un "accident nucléaire" capable de déclencher une réaction en chaîne, 60 ans après, acquièrent une actualité dramatique et une leçon pour le présent.

tout lire...
interventions 

Modera

Andrea Bartoli

Communauté de Sant'Egidio, GAAMAC Steering Group, USA


Relatori

Martin Hellman

Professeur, Stanford University, USA

Kennedy Kerry

Avocate, auteure et activiste des droits humains, USA

Kuznick Peter

Directeur de l'Institut des études nucléaires de l'America University, USA

Jeffrey D. Sachs

Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU, Etats-Unis

09:30

"La Méditerranée est mille choses à la fois. Pas un paysage, mais d'innombrables paysages. Pas une mer, mais une succession de mers. Pas une seule civilisation, mais une série de civilisations empilées les unes sur les autres, bref, un carrefour antique. Depuis des millénaires, tout y a afflué, compliquant et enrichissant son histoire : bêtes de somme, véhicules, marchandises, navires, idées, religions, modes de vie" (F. Braudel).
La Méditerranée est "une mer magnifique qui est devenue une tombe pour les hommes, les femmes et les enfants", comme l'a rappelé le pape François à Lesbos. Au cœur des grandes religions et civilisations qui la surplombent, la diversité et la capacité à être pluriel peuvent devenir un secret de coexistence et de développement humain pour l'Europe, le Moyen-Orient, l'Afrique, le monde.

tout lire...
interventions 

09:30

Au XXIe siècle, la guerre est à nouveau entrée dans le monde occidental, de manière puissante. Chaque guerre promet d'être courte et décisive, mais toutes les guerres s'auto-entretiennent, ouvrant des scénarios imprévisibles qui étaient impensables avant leur déclenchement. Elles dépendent des décisions de quelques-uns mais impliquent tout le monde. La crise alimentaire, l'instabilité sociale et politique touchent désormais non seulement les populations des pays en guerre, des pays voisins, mais aussi le reste du monde, les autres continents, le dialogue et les fractures géopolitiques du monde. Nous devons redécouvrir les voies du dialogue et du multilatéralisme pour panser les plaies du monde et rouvrir le goût de la paix. 

tout lire...
interventions 

Modera

Marco Tarquinio

Directeur de "Avvenire", Italie


Relatori

Mario Giro

Communauté de Sant'Egidio, Italie

Jeffrey D. Sachs

Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU, Etats-Unis

Ettore Francesco Sequi

Ambassadeur, Secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Italie

Olav Fykse Tveit

Secrétaire général du Conseil mondial des Eglises (WCC), Norvège

09:30

Le Covid-19 a touché le monde entier, sans exception. En Occident, cela semblait être un évènement lointain. Mais ce n'était pas une épidémie, ce n'était pas un événement isolé, c'était et c'est toujours une pandémie, mondiale, avec son lot de victimes. Le monde, au printemps 2021, est resté immobile, uni, silencieux. Chaque pays a fait de même, autour de ses victimes. La pandémie ne s’arrête pas aux frontières ou aux différences linguistiques. Mais, elle touche de manière disproportionnée, plus que d'autres dans chaque société, les plus faibles. La pandémie est une grande tentation et une grande opportunité : ne penser qu'à soi ou redécouvrir un sentiment d'appartenance commune.

tout lire...
interventions 

09:30

Au cours des dernières décennies, la mondialisation a unifié les marchés et rapproché les populations. La mondialisation inachevée s’est retrouvée en difficultés, contradictoire, avec la libre circulation des biens, mais pas des personnes et des peuples. La mondialisation s'est effondrée, après une montée des tensions, avec la guerre en Ukraine et ses conséquences. La mondialisation de l'esprit et de la solidarité n'a jamais été au rendez-vous. Elle ne s'est pas développée à la hauteur des richesses produites, alors que les inégalités se sont accrues de manière exponentielle. Les religions ont la responsabilité d'aider chacun à penser, ensemble, avec l'autre et non contre l'autre, au-delà des frontières personnelles et nationales, ethniques, religieuses, sociales. Pour créer une nouvelle mondialisation.

tout lire...
interventions 

Relatori

Pinchas Goldschmidt

Président de la Conférence des rabbins européens

evenement

09:30

finale

16:00

final

16:30

PRIERE DES CHRÉTIENS

Présidée par le pape François, à l'intérieur du Colisée, en présence de représentants des Églises et des communautés chrétiennes. D'autres religions se réunissent également pour prier dans d'autres lieux de la ville.
interventions 

Méditations

Mar Awa III

Patriarche-Catholicos de l’Église Assyrienne d’Orient

17:00

finale

17:30

 

Les médias sociaux pour suivre l'événement